Equity and protected areas

Équité et aires protégées

L'exigence que les aires protégées soient gérées de façon équitable est inscrite dans plusieurs accords internationaux, y compris l'Objectif 11 d'Aichi pour la biodiversité dans le cadre de la Convention sur la diversité biologique (CDB). L'importance de l'équité dans les aires protégées est mise en exergue par le fait que les avantages émanant des aires protégées sont souvent ressentis à plusieurs niveaux, y compris à l'échelle mondiale, alors que les coûts sont principalement supportés par les populations locales.

L'équité dans les aires protégées peut être divisée en trois dimensions:


L'équité distributive est associée à la distribution des bénéfices (par exemple, les revenus financiers de l'écotourisme) et des charges (par exemple, la perte d'accès aux ressources naturelles ou aux sites sacrés).

L'équité procédurale concerne la façon dont les décisions concernant l'aire protégée sont prises et la mesure dans laquelle les parties prenantes peuvent y participer. Cet aspect de l'équité comprend également les questions de transparence de la gouvernance, et les méthodes de redressement en cas de conflit lié à la gestion de l'aire protégée.

La reconnaissance dans le contexte de l'équité concerne la reconnaissance et le respect des parties prenantes, ainsi que leur diversité sociale et culturelle, leurs valeurs, leurs droits et leurs convictions.

La CDB (2010)1 décrit l'équité sociale dans les aires protégées de la manière suivante: « Les aires protégées doivent également être établies et gérées en étroite collaboration et au moyen de processus équitables qui reconnaissent et respectent les droits des communautés autochtones et locales, et des populations vulnérables. Ces communautés doivent être pleinement engagées dans la gouvernance et la gestion des aires protégées en fonction de leurs droits, connaissances, capacités et institutions, et partager équitablement les avantages découlant des aires protégées et ne pas supporter des coûts inéquitables ».

L'équité est importante non seulement pour les êtres humains, mais aussi pour le succès des aires protégées à conserver la biodiversité2,3. Il est donc important que l'équité dans les aires protégées soit surveillée et que les aires nécessitant une amélioration soient identifiées. Cependant, mesurer l'équité dans les aires protégées s'est avéré difficile. Pour en savoir plus sur une approche récente pour évaluer l'équité, voir la section sur l'évaluation de l'équité.


Références

1CBD (2011) UNEP/CBD/COP/10/INF/12/Rev.1

2Oldekop, J., Holmes, G., Harris, W. & Evans, K. (2016). A global assessment of the social and conservation outcomes of protected areas. Conserv. Biol., 30, 133-141.

3Klein, C., McKinnon, M.C., Wright, B.T., Possingham H.P., Halpern, B.S. (2015). Social equity and the probability of success of biodiversity conservation. Glob. Environ. Change 35, 299-306.